Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Une démarche structurante   Lecture : Public, Modification : Groupe: Le Projet

Télécharger en PDF Page lue par 6 membre(s) et 7678 affichage(s)

Dernière mise à jour le 18 Juillet 2012 par Jézabel Roullée

     

François Duport, AMO pour le programme FormaVia auprès de la DFC, et Laurence Achddou, chargée de mission à la DFC décrivent l'approche structurante du programme et les prochaines étapes.

On constate que la fracture numérique est aussi du côté des professionnels. Selon plusieurs sources du réseau, environ 60% des formateurs n'auraient pas le niveau B2i Adultes. Tandis que 95% des emplois de demain nécessiteront des compétences numériques. C'est la raison pour laquelle la Région intègre dans ses appels d'offres un module de formation aux compétences numériques dans les parcours des stagiaires, et une incitation auprès des formateurs à acquérir les compétences numériques professionnelles. L'objectif est de permettre aux formateurs d'embarquer le numérique dans le quotidien pédagogique des formations.

De même le Pass citoyen Rhône-Alpes Numérique - projet voté lors de la délibération du 29 mars dernier du programme Rhône-Alpes Numérique qui a pour objectif de lutter contre la fracture numérique - pourrait servir de première étape dans l'obtention du B2i Adultes.

 

La démarche de la Région est structurante à plus d'un titre. Elle permet à chaque citoyen d'intégrer toutes les facettes de la culture numérique, dans ses usages privés et professionnelles. Dans ce cadre, le réseau FormaVia est l'outil opérationnel de la Direction de la Formation Continue. Son fonctionnement, basé sur la transparence et la co-construction des projets par ses acteurs, le réseau sert d'espace d'échanges et de mutualisation où les productions sont publiés sous licence Creative Commons, développant ainsi des biens communs.

C'est dans cet espace commun que se construira collectivement une feuille de route globale. Les ateliers préfigurent des sujets à aborder :

Ce bilan intermédiaire de l'expérimentation nécessite désormais une réflexion commune entre tous les acteurs. La phase de déploiement (phase 3) est nécessaire selon 86% des répondants. Il convient désormais de prendre le temps de la mettre en musique.

, , ,