Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Atelier 1 : Financement et imputabilité des parcours   Lecture : Public, Modification : Groupe: Le Projet

Télécharger en PDF Page lue par 6 membre(s) et 7730 affichage(s)

Dernière mise à jour le 18 Juillet 2012 par Florian Daniel

Financement et imputabilité des parcours : quels rôles des OPCA et des Organismes de formation ?

Animé par Olivia Vernier (FormaVia) et Stéphane Leprince (ADEA Formation)
Participants : OPCA, organismes de formation, espaces publics numériques

Synthèse

Cet atelier a permis de souligner l’enjeu de la formation aux compétences numériques, élément essentiel pour l’employabilité, la sécurisation des parcours. Et au-delà, la nécessité d’être en capacité d’accompagner le changement des pratiques, de sensibiliser les dirigeants d’organismes, de former les accompagnateurs. L’absence de descriptif précis du parcours, ainsi que les conditions d’imputabilité des dépenses avec un dispositif « multi-facettes » constituent les principaux freins au déploiement de cette formation. D’où la nécessité, une fois l’offre de formation décrite, de travailler avec les OPCA, les OF, la Région afin de définir les conditions de financement de cette formation, décrire les modalités de mise en œuvre d’un protocole individuel de formation, informer, sensibiliser, accompagner au changement.

 

 

Déroulement de l'atelier : compte-rendu détaillé

Les participants font le constat que les professionnels doivent être impérativement formés aux compétences numériques.

Y a-t-il d’autres besoins, d'autres secteurs d’activités, d’autres publics cibles, concerné par cet enjeu ? Quel est le rôle des OPCA ? Quel est le rôle des OF ? Il y a-t-il d'autres acteurs concernés ? Idéalement que faudrait il faire / où aimerions nous  aller ? Comment organiser la professionnalisation ? Quelle doit être l’offre ? Comment la financer ? A quel niveau devrait se situer le financement ?

 

Contexte

Les compétences numériques apparaissent comme un élément essentiel pour l’employabilité et la sécurisation des parcours

La mise en place de parcours pose la question de leur imputabilité :

  • l'imputabilité de ces parcours pose des difficultés car les OPCA sont sur des dispositifs spécifiques, alors que ce dispositif est multifacettes. Cela pose la question du cadre législatif, des critères d’imputabilité, de l'accès à certains dispositifs de financement ;
  • Effort de l’OPCA pour calibrer les parcours : rassurer les employeurs, avoir un accord de principe par les OPCA a priori.

L’enjeu principal est la capacité de démultiplication avec ce dispositif, qui devrait permettre l'envoi en formation des salariés par les entreprises.

Enjeux

Comment accompagner les formateurs ?

  • les dirigeants d’OF ne sont pas forcément formés au C2i2e ;
  • nécessité de sensibiliser les dirigeants des OF / former les accompagnateurs ;
  • quelle place pour les organismes partenaires ?

Un changement des pratiques pédagogiques :

  • nécessité d’être en capacité d’accompagner le changement des pratiques ;
  • donner les moyens aux formateurs de changer leurs pratiques / d’accompagner leurs publics.

Aller au-delà des outils :

  • une approche pédagogique avec l'utilisation d’un outil spécifique ;
  • donner la possibilité de formation interne par les OF (ou externe) sur les usages du numérique.

Les participants indiquent leur intérêt pour la démarche de certification pour des formateurs qui ont des savoirset des savoir-faire. C’est une reconnaissance universitaire de ces compétences, utile par rapport aux appels d’offre.

Freins actuels

L'absence de protocole individuel de formation, et la difficulté à faire estimer au départ.

Sur un même dossier de financement, l'impossibilité de cumuler du présentiel avec de la FOAD.

La question des attestation de présence : cf. les textes très précis sur la FOAD de la circulaire de 2001, cadre intéressant qui oblige à un calibrage initial par l’OF, et impose de faire une signature à un moment donné entre le tuteur  et le candidat. Exemple du CNAM avec un accompagnement via Skype pour les personnes éloignées géographiquement.

La nécessité de définir les conditions de financement : offre de formation pour l’accompagnement, l'individualisation de parcours ? Est-ce ou non imputable ? Formation standard : mise à niveau. Le mettre en avant-projet ?

IL est actuellement très difficile de dire comment doit être financée cette offre (plan de formation, DIF, etc.) car il existe différentes politiques de branches :

  • 2 OPCA interprofessionnelles -> cela ne concerne pas les autres OPCA sauf si le C2i2e est étendu aux entreprises des activités des autres OPCA ;
  • Les formateurs dépendant de plusieurs OPCA. L’aspect formatif est intégré de plus en plus chez les adhérents.

L'existence d’une multitude de dispositifs : PCIE, B2i, C2i niveau 1, etc.

L'expertise de l’OF pour positionner le stagiaire avec C2i niveau 1 ou B2i adultes avant.

Il ne s’agit pas seulement de formation : cela renvoie à l’environnement de travail du formateur ; sans prise en compte de cet environnement, la formation n’a pas de sens.

Pistes d'actions

Définir les conditions de financement :

  • Faire une offre de formation cohérente
    • Calibrer le temps de formation ;
    • Coût de l’heure de formation ?
    • Décrire les modalités.
  • Bien définir cette offre de formation, ce qu’on y met, les objectifs car il existe des formations pour formateurs au numérique.

Nécessité d’un protocole individuel de formation :

  • Informer / sensibiliser / accompagner au changement ;
  • Clarification des prises en charge par les OPCA ;
  • Articulation entre les dispositifs existants : PCIE, PIM, B2i, C2i, PASS Numérique ?
  • Informer les responsables d’OF sur l’existence, l’intérêt du C2i2e pour leur entreprise et pour leurs salariés ;
  • Nécessité d’accompagnement de l’équipe pédagogique au niveau des TICE.

Travailler avec les OPCA, les OF, la Région :

  • Mise en œuvre du protocole de formation C2i2e dans un 1er temps avec les OPCA recouvrant le plus de formateurs
  • L’important est la prise en charge des OPCA pour que les OF puissent intégrer la formation et la certification. Quel délai de mise en place est prévu ?
  • Repérer quels OPCA son concernés ? Tous ? Quels secteurs ?
  • Vigilance à avoir par rapport à la notion d'« habillage » pour la prise en charge absolue. Un travail à faire avec les OPCA au préalable peut-être.
  • La Région a-t-elle prévu de prendre en charge une partie du coût de formation ?
  • Une impulsion plus grande de la Région (7 heures obligatoires semble insuffisant)
  • Un label pris en compte pour les appels d’offre (niveau de qualité). Remarque : AGEFOS demande une offre PCIE obligatoire !
  • Reconnaissance RNCP.

Liens complémentaires

Glossaire

  • B2i : Brevet Informatique et Internet
  • C2i : Certification Informatique et Internet (niveau 1)
  • C2i2e : Certification Informatique et Internet niveau 2 "enseignant"
  • DIF : Droit Individuel à la Formation
  • EPN : Espace Public Numérique
  • FOAD : Formation Ouverte et A Distance
  • OF : abbréviation courante pour Organisme de Formation
  • OPCA : Organismes Paritaire Collecteur Agréé
  • PIM : Passeport Internet et Multimédia
  • PCIE : Passeport de Compétences Informatique Européen
  • RNCP : Répertoire Natrional des Certifications Professionnelles
  • TICE : Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement

, , , , , , ,