Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Les grands principes de veille   Lecture : Public, Modification : Groupe: C2i2e Phase 2

Télécharger en PDF Page lue par 14 membre(s) et 3849 affichage(s)

Dernière mise à jour le 4 Juillet 2012 par François Duport

2ième microconférence qui ouvre une réflexion sur la veille, expliquée par François Duport et animée par les autres nombreux participants, dont voici quelques échanges :

 


Microconférence : "les grands principes de la... par FormaVia

>> sur slideshare http://www.slideshare.net/fduport/veille-sur-internet-c2i2e-11701572

Cette présentation a pour objectif d'amorcer la discussion. Chacun est libre d'organiser sa veille comme il l'entend. L'idée est de découvrir un outil puis d'imaginer collectivement les articulations possibles entre ces outils pour gagner du temps. François Duport s'interresse depuis longtemps au ePortfolio ou portefeuille de compétences. Une connaissance Rémi Levy a publié un excellent scoop-it sur le sujet : http://www.scoop.it/t/portfolio-numerique

Dans la foulée de la micro-conférence, j'ai réaliséun scoop-it à partir des signets sur Diigo en exportant le flux RSS. Cela m'a pris environ 1 huere mais cela valorise quelques années de veille sur le sujet. Il faut que j'approfondisse le sujet mais c'est un bon moyen pour avoir des dossiers de veille à jour : http://www.scoop.it/t/eportfolio-et-portefeuille-de-competences

Faites-vous de la veille ? Quels outils pour quels bénéfices ?
"Pour ma part, je fais ça dans le métro en repérant les sujets intéressants via twitter : https://twitter.com/#!/fduport"
"Pour mon compte, ma veille se fait par l'intermédiaire des news letter (juritravail, insee...) par facebook et formavia."

Mon compte delicious : http://www.delicious.com/fduport66

Combien de temps cela prend ? "sur le  trajet du métro soit 1h par jour".

Quelle différence avec les marques-pages de firefox?
"Le danger de firefox est que c'est apparenté à l'ordinateur et le jour où il plante, tu perds tout. Le cloud est plus "sécurisant". Possibilté de rajouter un commentaire, un résumé, de partager. Autre point à mon avis : les marque pages sont plus difficilement "partageables" et ne sont accessibles que depuis une machine unique (difficile de retrouver ses marques pages firefox sur un autre ordinateur par exemple)
"Je suis bien d'accord, surtout quand on "navigue" entre un ordinateur à la maison et au bureau
"

Les 3 logiciels de marques-pages sont Diigo, Delicious et Pearltrees
Les usages de Diigo et Pearltrees sont différents: Diigo me permet de gérer des "listes" thématiques, Pearltrees me permet de créer des liens au sin d'une thématique. Le risque est de "garder au cas où" et finalement ne pas prendre le temps de lire vraiment et ne pas aller jusqu'au partage.

"Ce qui me guide dans le choix de mes outils :
- "ce que je fais pour moi avant tout et que partage avec d'autres et
- "ce que je fais d'office avec/pour les autres"

"De façon très pratique je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier et j'essaye de trouver un outil mode de diffusion aussi adapté à la communauté concernée".

Qu'est-ce qu'exactement qu'un Scoop.it ?
C'est une agrégation visuelle de contenus, soit proposé par Scoop.it à partir des mots clés liés à la thématique, soit que l'on ajoute soit même au cours de sa navigation via un petit "widget" que l'on a mis sur le menu de son navigateur et qui permet d'ajouter un contenu à Scoop.it..Cela peut être intéressant pour les personnes qui ont besoin de "voir" les choses.

Scoop-it : permet de fabriquer ces propres flux et sources. L'intérêt est de le construire sur une thématique spécifique. La mise en page est plus visuelle, agréable à lire que Diigo. C'est un bon outil pour faire une veille collective : exemple les 10 sites, articles intéressants sur un sujet.

Pour moi Scoop it est orienté contenu "un contenu qui m'intéresse" et Digo plus "source récurrente"...

Les outils de curation sont (extrait de wikipédai) :

Je capitalise, mais j'ai pas le temps de lire et ne sais pas plus quoi en faire?
Les mots clefs, résumés et URL permet de ne pas de se faire noyer par la masse d'info. La multiplication des mots clefs permet de retrouver l'information par un thème ou un autre.

La veille : un véritable métier?  Il n'y pas de règle, l'outil doit s'adapter à votre personnalité, à votre façon de chercher.

Comment stocker ensuite?
Evernote sert à stocker. Il offre l'avantage de ne pas avoir à être connecté pour accéder à ces ressources, c'est disponible sur tablette, téléphone, ordi et se synchronise.

Sur le même sujet voir aussi : la présentation de Frédéric Soussin : "construire une veille efficace en 12 étapes".
Scoop-it C2IE : http://www.scoop.it/t/c2i2e-formateur de Loic Gervais

La veille de Lionel Dujol

Liste des participants : François Duport, Clément RAMOUSSE, Sylvie BEAUMONT, André Lechevalier, Stéphane LEPRINCE, Kévin REMY, Stéphanie Lucien-Brun, Guy PASTRE, Loïc GERVAIS (en clandestin :-) ), Sylvie PHILIPPON, Nadège FORTIN, Jezabel Roullée, Aline ALPHAIZAN, Réjane Aliouche, Aissa Droui

, , ,


Bonjour,

Merci pour cette micro-conférence très intéressante.

J'ajouterais un outil utile pour la veille sur les pages qui n'ont pas de fil RSS, cest un module complémentaire de firefox appelé Update scanner : ce module scanne les pages qu'on y enregistre et met en surbrillance les modifications apportées depuis la dernière consultation. Par contre ce n'est pas un outil de publication et de partage de la veille...

Je réponds différement à la question : Quelle différence avec les marques-pages de firefox?

Pourquoi "Le danger de firefox est que c'est apparenté à l'ordinateur et le jour où il plante, tu perds tout."?

Il existe dans Firefox une fonction de synchronisation (appelée Sync et accessible dans Outils /options) qui permet de synchroniser "les firefox" de plusieurs ordinateurs. On obtient les mêmes paramétrages sur tous les ordis pour y retrouver ses liens, ses modules complémentaires et toute la personnalisation apportée dans firefox... Il y a en plus les possibilités d'export et import des données de firefox pour les enregistrer.


Benoit Tostain le 4 Septembre 2012